Alrik le magnifik est le photographe de Ter-Ter football, depuis le premier jour.

Comme il est souvent derrière l’objectif et en retrait, on avait envie de l’interviewer, pour que vous appreniez à le connaitre. Vous allez ainsi vous rendre compte que c’est pas facile de bosser avec un énergumène pareil (j’ai réussi à placer le mot « énergumène » ça fait plaisir).


Salut Alrik Padpanik, déjà tu pourrais te présenter wesh ?
Moi c’est Alrik, joueur de foot et fin tacticien, j’ai du quitter une carrière internationale qui me tendait les bras pour me lancer dans la photographie de manchots (pas pingouins) en Antarctique, et je suis rentré sur Paris quelques années après… Tu en doutes hein ? Tu sauras jamais si c’est vrai ou pas.  

 

Quel est ton rôle dans l’équipe Ter-Ter football ?
Comment et pourquoi tu t’es lancé la dedans ?
Je suis un peu du coté backstage de Ter-Ter football.
Si Arnaud sait faire des gestes techniques, Abde marque des buts et si KZ est là, tout est grâce à moi. Photographe / vidéaste / monteur de la team, j’essaie par moment de passer devant la caméra pour montrer mon talent technique mais ils sont jaloux et me remettent souvent derrière la cam.
J’ai rencontré Abde à mon retour d’antarctique sur un shoot photo (fashion, pas de manchots) et il m’a parlé du projet et ça m’a branché.

Comment tu t’es lancé dans la photo ?
J’ai toujours été attiré par l’image et la vidéo. Je suis graphiste de formation (et de métier), et je suis passionné par la photographie.J’ai commencé comme tout le monde à prendre des photos avec un petit appareil basique, puis j’ai appris la technique et j’ai développé mon « oeil ».
Je suis ultra attiré par la photographie sportive, que ce soit danse / rugby / foot, j’aime vraiment saisir le moment précis lors d’une action par exemple et c’est pour moi ma vision de la photo : saisir l’instant.

Comment ça se passe pour toi dans ce projet ?
Pas très bien, les manchots me manquent mais on fait avec. Nan, c’est un bon délire. C’est motivant de participer à ce genre de projet et ça me change surtout de mon métier habituel (je bosse pour la télévision). Un brin de fraicheur.

Tu joues un peu au foot ?
Oui, j’ai joué à un gros niveau (en poussin) et depuis un peu moins. Je joue surtout quand il manque un type quoi.

C’est quoi ton plus grand rêve par rapport à Ter-Ter ? Et en dehors ?
Quels sont tes objectifs, personnels et dans Ter-Ter, pour 2018 ?
Devenir milliardaire, avec ou sans Ter-Ter. Pour 2018, juste millionnaire.

C’est quoi le football qui te fais rêver ?
C’est assez compliqué à définir et à mettre dans une case. J’ai plus l’impression que par moment c’est un ensemble qui te fait kiffer : un moment, un endroit, les gens avec qui tu kiffes, etc… c’est une alchimie qui se crée dans le sport et qui permet à beaucoup de s’évader et de rêver !

Parle nous de ton actualité. Quoi de neuf pour toi ?
Je suis en contact avec National Geographic pour photographier des pingouins en Arctique, affaire à suivre. La routine quoi.

C’est quoi une journée type dans la vie d’Alrik ?
J’ai pas de journée type en fait car j’ai vraiment un rythme de taf de malade. Pour résumer, je bosse à la télévision en tant que graphiste freelance. Je travaille avec 6 boites différentes, dont 3 de news… Donc en gros je commence souvent 4h du matin, ou je finis jusqu’à 1h du matin. Selon mes horaires, je m’adapte pour faire du sport, du foot, m’occuper de Ter-Ter, essayer de gérer un peu tout comme je peux, mais parfois c’est hardcore.
Par exemple, je bosse souvent en matinale, pour ensuite rentrer chez moi à 13h, aller au sport, puis me mettre sur des photos / montage / planification tournage ou autre. C’est bien rempli. Après j’ai tendance à être hyperactif, donc des journées de 18h, c’est bien.

 

Tu as d’autres hobbies ou passions en dehors du foot ?
La photo évidemment, et le rugby notamment. Après je suis un bon geek niveau séries et films. Dès que j’ai 45 minutes de libre, je me cale un épisode. Netflix m’a pas aidé la dessus.
J’ai joué énormément plus jeune (CS, unreal, Overwatch, etc…) mais j’essaie de me sevrer désormais.

C’est quoi ta paire de crampons favorite du moment ? Et de tous les temps ?
j’ai énormément de paires et je joue pas assez pour pouvoir toutes les saigner…
J’ai un bon délire sur les Adidas Nemeziz, et récemment, la Puma Future m’a bien fait kiffer.

Il y a un truc que tu mets toujours dans ton sac de sport ? Est-ce que tu as un rituel avant le foot ?
De l’eau, toujours. Je me suis trop souvent retrouvé en galère après 1h de sport en train d’agoniser, à devoir acheter une bouteille d’eau à 3€.
J’ai un petit truc bizarre aussi : je déteste jouer en manche longue et pantalon, meme quand il fait -10°C, je cours en short.

Comment tu décrirais ton style en dehors des terrains ?
Pas vraiment de mots la dessus, je passe d’une tenue « ville » pour taffer (jean, chemise, chaussures vernies) à un vieux jogging / maillot dégueulasse pour trainer (et faire la muscu).
Après je kiffe énormément les sneakers EQT d’Adidas. J’en ai 5 paires, mais malheureusement, galère à trouver des occasions de les porter… Surtout quand il pleut putain.

Un dernier mot ?
Pickle Rick !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Commentaire
Nom